PDU – Avis du conseil municipal

Remarques de la Commune de Saint Pée sur Nivelle sur le Plan de Déplacements Urbains du Syndicat des Mobilités Pays Basque Adour.

Le PDU s’articule en cohérence entre autres, avec le Plan Local de l’Habitat et le Plan Climat Air Energie Territorial actuellement en cours d’élaboration.
Comme le confirme le PLH, la commune de Saint Pée sur Nivelle qui se situe dans la zone rétro-littorale à a une population en constante augmentation. Or, les déplacements se font majoritairement vers la zone littorale, et en particulier le BAB et le Sud Landes sans pour autant que soit proposée une alternative au transport individuel. Actuellement les habitants de notre commune ne peuvent bénéficier de transports collectifs que sur un axe est/ouest vers Hendaye (avec changement) et Saint Jean de Luz ou Cambo les Bains et Ainhoa. Les habitants de notre commune privilégient donc, l’usage de véhicules individuels émetteur de pollution.
Nous nous félicitons que les principaux objectifs du PDU soient le changement de comportement en matière de transport et donc, la réduction des usages individuels de la voiture.
Nous élus de Saint-Pée-sur-Nivelle parfaitement conscients qu’il faut développer des modes de déplacements alternatifs, demandons que soit développée une ligne de transport collectif et des modes de transport alternatifs reliant notre commune au BAB et au secteur Sud Landes ainsi qu’une amélioration du cadencement des horaires des lignes urbaines et interurbaines qui nous relient à Hendaye et Saint Jean de Luz. Nous demandons aussi que cette question de la liaison de notre commune vers le BAB et le Sud Landes soit intégrée à la future réflexion sur l’offre de transports scolaires . Cette offre doit sérieusement être étoffée par la multiplication des dessertes et par l’aménagement, notamment, de davantage de point d’arrêt accessibles à tous .
Le Syndicat des Mobilités Pays Basque Adour devrait tenir un rôle prépondérant dans l’accompagnement des communes pour la réalisation de voies douces en bordure des routes départementales permettant ainsi des liaisons inter-villages.
En ce qui concerne l’accessibilité, nous demandons que soient :
– Retranscrite une volonté politique dans ce domaine ;
– Amélioré le lien entre les actions du PDU et des objectifs concrets ;
– Affichés des engagements calendaires ;
– Proposés des critères de suivi et d’évaluation.

De manière plus générale, si notre volonté est de changer nos comportements en matière de transport dont l’usage de la voiture individuel en est un enjeu clé, cela passe également par l’insertion d’activités économiques au plus près des lieux de résidence des habitants. A l’heure de l’élaboration de documents stratégiques que sont le Plan Local de l’Habitat (PLH), le Plan de Déplacements Urbains (PDU) et du Plan Climat Air Energie Territorial ( PCAET), il nous semble nécessaire qu’une réflexion globale soit également initiée au sein de la CAPB , sur un projet de développement et d’implantation des activités économiques.
Enfin, le fuseau arrêté pour la Ligne à Grande Vitesse va à l’encontre de la volonté de préserver l’environnement du PDU. Nous rappelons notre opposition quant à cette nouvelle ligne à grande vitesse telle que prévue. Nous réaffirmons notre position en faveur d’un réaménagement de la ligne existante.
Retrouvez toutes les informations sue le site de l’Agglomération Pays Basque